Gros défi pour la Princesse, tricoter un pull pour homme, et un grand en plus!

En effet, le père de ses enfants avait repéré un modèle de chez  Brooklyn Tweed. Comme il aime beaucoup le coloris de mon "Odette", Il voulait le même fil.

Un modèle à coudre, ouïe!  Deuxième challenge.

Le corps terminé, la Princesse s'attaqua à la première manche. Très vite, elle constata qu'elle serait un brin trop longue si elle s'en tenait aux explications et la raccourcit.

 

Le moment tant redouté de l'assemblage arrivé, la Princesse se rendit chez sa môman pour demander conseil. Contre la promesse de voir son Oshima se terminer  avant l'été Pleine de sollicitude,  ma mère se proposa spontanément pour coudre le pull de son gendre.

Après essayage, les manches se révèlerent encore trop longues de 5 bons cm.

Il me fallait défaire toutes les coutures puis tout recoudre. Bah oui, c'est un pull raglan. Pour reprendre les manches, il faut tout démonter. Enfin, c'est ce que font les personnes raisonnables.

Mais je suis une aventurière !!!! Ne craignant rien  ou presque, je me saisis d'une paire de ciseaux. Puis je découpai le bas de la manche gauche, ensuite je rattrapai les mailles et retricotai les côtes.

Pari gagné: le résultat étant parfait acceptable, je réitérai l'opération sur l'autre manche.

P1100340

 Barrett de Veronik Avery,

taille L, long

7,5 écheveaux  de Cascade Yarn 220 Heathers, coloris 2453

aiguilles 4.5 et 5 mm

 

 

Je lui retricoterai volontier un pull, mais pas demain.